Articles et bon de livraison

Avatar du membre
guillaume
Messages : 2237
Enregistré le : ven. févr. 11, 2011 7:15 pm

jeu. déc. 22, 2011 4:48 pm

Nous reparlerons un peu plus tard des autres points, je vous répond juste rapidement sur le cas qui vous chiffonne:

Vente de 1 plaque de 15m2 issue d'une plaque de 30m2,
la méthode recommandée de saisie:
- désignation: plaque
- quantité: 1
- surface: 15 m2
Le logiciel calcule alors la surface totale, 15m2, et applique le prix au m2.

Vous proposez d’assimiler cela à:
- désignation: plaque de 30m2
- quantité: 0.5
donc pour vous 1 plaque de 15m2

Sauf que pour 3 plaques de 5 m2, vous allez saisir exactement la même chose.
Hors je peux vous garantir que c'est totalement ingérable comme cela.
Pour le client comme pour le vendeur, il est impératif de savoir s'il s'agit de 15 plaques de 1m2,
3 plaques plaques de 5m2 ou 1 plaque de 15m2.

Et nous ne sommes que dans le cas simple où j'omet volontairement largeur et longueur
pour coller à votre exemple.
Le cas réel est:
- désignation: plaque
- quantité: 1
- largeur: 5 m
- longueur: 3 m
Le logiciel calcule alors la surface totale, 15m2, et applique le prix au m2.

Comme vous l'avez expliqué, vos 2 plaques proviennent d'une plaque de 30m2 livrée par votre fournisseur,
imaginons que cette plaque fasse 5mx6m, on peut la découper en:
- 5x3 + 5x3
ou
- 5x3 + 1x3 + 3x6
ou
- 5x3 + 5x2 + 1x5
ou en 4 morceaux, etc etc...

Avec votre méthode, si votre client veut une plaque de 5x3 et une de 5x2,
vous allez juste indiquer pour vos 25m2 vendu, une quantité de 0.833333333333333333333
Il vous restera en stock 5m2 de plaque et n'aurait aucun moyen de savoir que vous ne pouvez pas vendre une plaque de 2x2 avec.

(Gérer la découpe n'est pas synonyme de complexité (inutile), elle peut se gérer par menu contextuel et quelques automatisations métier!)
Directeur technique d'OpenConcerto qui dans son temps libre s'occupe du forum.
Pour une assistance pro, nous sommes joignables à ILM Informatique contre quelques jetons.
Pensez aussi à lire le manuel !
papin
Messages : 4
Enregistré le : mer. déc. 21, 2011 3:12 pm

ven. déc. 23, 2011 2:18 am

Vous proposez d’assimiler cela à:
- désignation: plaque de 30m2
- quantité: 0.5
donc pour vous 1 plaque de 15m2
Ca vous arrange de reformuler ce qui n'a pas lieu d'être : d'une 1/2 plaque de 30 m2, vous en faites 1 quantité de 1 plaque de 15 m2, ce que je n'ai certainement jamais dit et que pourtant vous m'attribuez. Relisez bien : j'ai écrit 0.5 x 30 m2 et non 1 x 15 m2. Avec votre méthode, je n'aurais besoin que d'un seul article plaque capable de gérer tous les cas de figure. Ingérable, là oui. Avec ma méthode (je paraphrase) : "le logiciel applique le prix au m2". J'ai fait économiser au logiciel la partie "calcule alors la surface totale".

Je comprends que vous ne vouliez pas que je sorte ma calculatrice mais que je saisisse 1 x 2.35 x 3.47. Je comprendrais même que vous ayiez des modes de ventes adaptés aux conditionnements (3 lots de 10 boîtes à 5 euros le lot ou 1 boîte de 15 gelules à 2 euros la gélule). Mais tout peut se réduire à un simple quantité x prix. Le tout est d'accepter des quantités non entières...
Sauf que pour 3 plaques de 5 m2, vous allez saisir exactement la même chose.
Hors je peux vous garantir que c'est totalement ingérable comme cela.
Pour le client comme pour le vendeur, il est impératif de savoir s'il s'agit de 15 plaques de 1m2,
3 plaques plaques de 5m2 ou 1 plaque de 15m2.
Si je vends au m2 (ce que je ferais) il n'y a rien d'ingérable. Le client sait ce qu'il achète puisque c'est dans le coffre de sa voiture. Quant à moi, je me fiche de savoir combien de bouts de bois il emporte tant que je fais mon bénéfice. Je vais pas allumer Excel pour gérer des chutes de bois en plus et rendre le business effectivement ingérable en créant un article par dimension de plaque ! Bien sûr, si les plaques sont en or, c'est différent (et on n'achète pas des plaques au m2, ce n'est plus le même métier), ça vaut même la peine de ramasser les sciures de découpe et de les tenir en stock...
Avec votre méthode, si votre client veut une plaque de 5x3 et une de 5x2,
vous allez juste indiquer pour vos 25m2 vendu, une quantité de 0.833333333333333333333
Il vous restera en stock 5m2 de plaque et n'aurait aucun moyen de savoir que vous ne pouvez pas vendre une plaque de 2x2 avec.
Oui, je le fais en 1 seule ligne 25 m2 x prix au m2, tout simplement. Je me fatigue pas à saisir 2 lignes de 3 nombres. Pour les 5 m2 restant, ils sont déjà payés, c'est une chute sans (grande) valeur.

Je veux bien croire qu'il est parfois utile de couper les cheveux en quatre. Mais, car il y a un mais, s'il y a bien une chose que votre logiciel ne sait pas faire, c'est de tenir un stock de bouts de bois de L x P m2. Si ça le faisait, alors je comprendrais votre vision. Il s'agirait alors d'un logiciel spécifique, d'une application métier qui ne conviendrait pas à un usage général. J'ai vu des applications très complexes de devis bâtiment où il faut 10 ou 15 colonnes (dont largeur, hauteur, longueur, section, lot, sac, etc.) par ligne d'article. Mais il s'agit d'applications très spécialisées et très coûteuses.

En supposant que je doive gérer des découpes de plaques à votre manière, alors il manque une étape dans votre logiciel : la transformation des pièces via usinage (terme générique) et la gestion des stocks incluant (et découlant de) toutes ces histoires de largeur x longueur x quantité x prix, etc. De toute façon, il n'y a même pas d'inventaire (sans compter l'impossibilité de le valoriser si j'en crois la fiche article, ce qui est très ennuyeux).

Je crois que vous avez perdu de vue le pragmatisme : le facile à faire et facile à comprendre, l'ergonomie et la simplicité ; et oublié quelques fonctionnalités.

P.S.
Je viens de créer un devis de 2 lignes, chaque ligne valant 1 euro HT. Le total HT est bien de 2 euros. La TVA totale ressort à 0.40 au lieu de 0.39. Encore une erreur conceptuelle, mais là c'est beaucoup moins drôle.
Avatar du membre
guillaume
Messages : 2237
Enregistré le : ven. févr. 11, 2011 7:15 pm

ven. déc. 23, 2011 7:24 pm

Je vous concède que si on n'a que faire des articles en tant que tel, ni de stock réels, etc.. etc..
en se contentant de vendre "en gros", dans l'exemple que vous proposez qui se résumé à dire
"je vous vend un certain nombre de m2 de bois" sans se préoccuper de ce qu'à vraiment le client dans son coffre,
votre façon de voir les choses est la plus simple et la plus adaptée, sans discussions possibles.

Ce que je tente juste de vous expliquer c'est que dans les cas que nous gérons en pratique pour nos clients
avec OpenConcerto/GestionNX, les besoins sont beaucoup plus complets car le logiciel est utilisé
comme ERP et non comme un outil pour "juste" créer des factures.
Vous posez le problèmes des points manquants dans le logiciel de base (gestion des découpes, des stocks avancés, des emballages, etc...),
ces points sont souvent spécifiques au client, c'est pourquoi ils sont sous forme de modules spécifiques.
Il n'est pas simple pour nous de garder une base (OpenConcerto tel que vous le téléchargé, sans modules) simple à appréhender et
qui n'empêche pas de traiter efficacement les cas avancés.

Pour revenir sur le champs "quantité", il est peut être mal nommé, il ne correspond pas à la quantité relative à l'unité de mode vente.
(cad pas le nombre de mètre carré quand vous facturez au mètre carré), il faut plutôt le voir comme un multiplicateur pour mettre
sur une même ligne un nombre de produits identiques.

Le champ que vous souhaitez existe, il est lié au mode de vente. Vous y verrez plus clair dans les prochaines version du logiciel,
l'interface va évoluer pour plus de clarté.

Gardez aussi à l'esprit que le logiciel est complètement modifiable et adaptable via des modules: interface, champs, traitements, calculs.
Ce n'est pas un logiciel sur étagère, figé, fermé et rémunéré à la licence. Ici le logiciel s'adapte aux besoins et ces adaptations sont faisables
par tous les développeurs (Java) grâce à sa licence open source.

Pour ce qui est de votre total, le calcul se fait par ligne (afin de respecter les prix TTC), il peut se faire également sur les totaux.
Les 2 façons de faire sont possibles et sont parfaitement conformes.

Bonne soirée.
Directeur technique d'OpenConcerto qui dans son temps libre s'occupe du forum.
Pour une assistance pro, nous sommes joignables à ILM Informatique contre quelques jetons.
Pensez aussi à lire le manuel !
Avatar du membre
guillaume
Messages : 2237
Enregistré le : ven. févr. 11, 2011 7:15 pm

sam. mai 05, 2012 10:16 pm

Juste un petit up pour vous signaler que vous pouvez désormais aux unités de vente dans la 1.2b4,
et j'espère vous permettre de conclure que nous avions raison de tenir bon sur le fait
de ne pas faire d'amalgames avec les quantités. :geek:

Cordialement,
Directeur technique d'OpenConcerto qui dans son temps libre s'occupe du forum.
Pour une assistance pro, nous sommes joignables à ILM Informatique contre quelques jetons.
Pensez aussi à lire le manuel !
Avatar du membre
natyjuan
Messages : 28
Enregistré le : dim. janv. 29, 2017 6:31 pm

dim. août 06, 2017 11:24 am

Bonjour.

Petit sujet tendu :mrgreen: ... mais ma question ne devrait pas être sujette à dispute ;)

Je suis un peu bloquée la dessus:
papin a écrit :Je viens de créer un devis de 2 lignes, chaque ligne valant 1 euro HT. Le total HT est bien de 2 euros. La TVA totale ressort à 0.40 au lieu de 0.39.
guillaume a écrit :Pour ce qui est de votre total, le calcul se fait par ligne (afin de respecter les prix TTC), il peut se faire également sur les totaux.
Les 2 façons de faire sont possibles et sont parfaitement conformes.
Il se trouve que mon fournisseur calcul la TVA sur les totaux (avec plusieurs taux sur la même facture) et je n'ai donc pas toujours le même montant TTC que lui. Comment puis-je gérer cette différence?
Je voulais ajouter une ligne "erreur d'arrondi" à 0.01€ dans l'écriture du paiement mais du coup c'est la même source que ma facture et je ne sais pas comment modifier pour que le montant débité dans le compte banque soit bien celui que j'ai payé...

:?: :?:
Sebiiiii
Messages : 58
Enregistré le : lun. mars 27, 2017 10:05 am

dim. août 06, 2017 12:41 pm

Ma solution : utiliser un 3 ème voir 4ème chiffre après la virgule. En jouant dessus, on arrive à avoir les arrondis conformes.
Ancien dev php/mysql - maintenance info, reconverti dans la récupération de données.
OC 1.52 monoposte sur Linux Xubuntu 16.04 - Utilisateur OC depuis Janvier 2017
HDDR49.fr
Avatar du membre
natyjuan
Messages : 28
Enregistré le : dim. janv. 29, 2017 6:31 pm

lun. août 07, 2017 1:28 pm

beh là j'y arrive pas et pis j'aimerais bien avoir une solution plus propre et plus rapide s'il y a
j'ai essayé de créer un article "erreur d'arrondi" dont le montant HT est -0.0045 (arrondi 0€) avec une tva de 20% pour un montant TTC de -0.0054 (arrondi -0.01€) mais l'arrondi du TTC dans OC me donne 0€. Damned :evil:
Répondre